La réforme modifie les relations entre opérateurs de compétences et entreprises

Nouveaux périmètres, nouvelles missions, les opérateurs de compétences qui seront agréés le 1er avril ne ressembleront pas aux Opca d’hier. Que peuvent espérer les entreprises de la transformation de ces acteurs ? Lors du Club Entreprise organisé dans le cadre de l’Université d’hiver de la formation professionnelle, jeudi 31 janvier, trois entreprises ont fait part de leurs attentes.

 

La recomposition du paysage des opérateurs de compétences bouscule les entreprises. Certaines ne savent pas encore à quelle structure elles seront rattachées. Ce qui pose des problèmes de visibilité, à Denis Coste, responsable formation d’une entité de Véolia spécialisée dans le recyclage et la revalorisation des déchets qui se trouve dans cette situation : « la formation, ça se programme, ça se planifie. Si on n’a pas les règles du jeu connues suffisamment à l’avance, rien ne se passe ». A ce stade, les formations réglementaires ont bien lieu mais tout ce qui touche au développement des compétences est en « stand-by », selon Denis Coste.

 

Pour plus d’informations, cliquez sur le lien (source : Centre Inffo)

https://reforme.centre-inffo.fr/operateurs-de-competences/operateurs-de-competences-lessentiel/la-reforme-modifie-les-relations-entre-operateurs-de-competences-et-entreprises/